Chiffres clés


Les écoles françaises d'ingénieurs


  • Le monde de l'enseignement supérieur français compte 201 écoles d'ingénieurs en 2018, dont 54 écoles privées et 65 écoles internes aux universités. A l'étranger, 29 établissements répartis dans 8 pays (Belgique, Bulgarie, Burkina Faso, Cameroun, Chine, Maroc, Suisse et Vietnam) délivrent des diplômes accrédités par la CTI et admis par l'Etat français. Les titulaires de ces diplômes sont autorisés à porter le titre d'ingénieur diplômé en France.
  • Par ailleurs, en juillet 2017, la CTI a pour la première fois accréditée une école française (EIGSI) à délivrer son titre d’ingénieur sur un site à l’étranger. Cette accréditation concerne son site de formation implanté à Casablanca au Maroc.

Les effectifs
 
  • 141 973 élèves-ingénieurs étaient inscrits dans l'une des trois années d'un cycle ingénieur en 2017-2018, dont 27,2 % de femmes et       14,3 % d'élèves étrangers.
  • Plus de 2/3 des effectifs d'étudiants préparant un diplôme de niveau Master dans le domaine des sciences et technologies sont en formation d'ingénieurs en 2017-2018.
  • Le dispositif de formation par la voie de l’apprentissage représente près de 15 % de l'effectif d'élèves-ingénieurs en 2017-2018.
  • Le nombre d'élèves-ingénieurs en formation initiale a progressé de plus de 140 % entre 1990-1991 et 2016-2017.
  • Le nombre d'étudiantes en écoles d'ingénieurs en formation initiale a progressé de 243 % entre 1990-1991 et 2016-2017.
  • La région académique d'Ile-de-France (académies de Paris, Créteil et Versailles) totalisait 26 % des effectifs totaux en 2016-2017.

Les boursiers

 
  • 28 128 bourses sur critères sociaux ont été attribuées à des étudiants en écoles d'ingénieurs en 2016-2017.

L'enseignement à l'entrepreneuriat

 
  • 96 % des écoles dispensent un enseignement à l'entrepreneuriat, obligatoire et/ou optionnel en 2017.

Le diplôme d'ingénieur

 
  • Plus de 60 % des diplômes de niveau Master délivrés dans le domaine des sciences et technologies sont des diplômes d'ingénieurs.

Les jeunes diplômés


  • 33 492 ingénieurs ont été diplômés en 2015, dont 30 % de femmes.
  • 84 %  des ingénieurs en emploi diplômés en 2017 ont trouvé un travail moins de deux mois après l'obtention de leur diplôme.
  • 82 % des ingénieurs en emploi diplômés en 2017 sont en contrat à durée indéterminée.
  • Le salaire brut annuel moyen (hors primes) des ingénieurs salariés diplômés en 2017 est de 34 617 euros.
  • 92 % des ingénieurs en emploi diplômés en 2017 sont salariés du secteur privé.
  • 91 % des ingénieurs en emploi en France et diplômés en 2017 sont cadres.

La population d'ingénieurs en 2018


  • La population totale d'ingénieurs diplômés d'une école française était estimée à plus d'un million d'individus en fin d'année 2017.
  • Le taux de chômage de l'ensemble de la population d'ingénieurs de moins de 65 ans est de 3,4 % (3 fois inférieur à celui de l'ensemble de la population active française).
  • Le salaire brut médian de l'ensemble de la population d'ingénieurs en activité est de 56 400 euros.
  • 78 % des ingénieurs sont satisfaits ou très satisfaits dans leur emploi.
  • 96 % des ingénieurs salariés ont un statut cadre.
  • 93 % des ingénieurs salariés en France sont en CDI ou titulaires de la fonction publique.
  • 81 % des ingénieurs salariés travaillent dans le secteur privé.
  • 42 % des ingénieurs dans le secteur privé sont employés par des entreprises de plus de 5 000 salariés.
  • 55 % des ingénieurs en activité travaillent 45 heures ou plus par semaine.

La recherche


  • 56 % des chercheurs en entreprise sont des ingénieurs en 2015.
  • Près de 15 000 chercheurs dépendent d'une école d'ingénieurs en 2017.
  • 50 % de l'effectif des doctorants en sciences et technologies sont formés par des chercheurs d'école d'ingénieurs en janvier 2017.
  • 50 % des jeunes docteurs en sciences et technologies, diplômés au cours de l'année 2017, étaient sous la responsabilité d'un personnel d'école d'ingénieurs.
  • Près de 1 000 laboratoires de recherche intègrent un chercheur ou un enseignant-chercheur d'une école d'ingénieurs en 2017.
  • 2 757 brevets ont été déposés entre 2009 et 2014 par les 100 écoles d'ingénieurs les plus performantes en matière de recherche.
 

La CDEFI


La CDEFI a été créée par décrêt en 1976. Son Bureau est constitué d'1 président et de 3 vice-présidents. La Commission permanente de la CDEFI est composée de 20 directeurs-trices membres et la Conférence compte sur l'expertise de 12 conseillers-ères. La structure permanente de la CDEFI compte 6 salarié-e-s à temps plein.

La CDEFI est structurée en 5 commissions de travail :
 
  • Formation et société
  • International et développement
  • Recherche et innovation
  • Ressources humaines et financières
  • Structuration de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Ses membres se réunissent 1 journée par mois. Au cours de l'année 2017-2018, 10 assemblées générales ou réunions d'information thématiques réuniront les membres de la CDEFI.
 
La CDEFI gère par ailleurs 4 programmes de mobilité étudiante et enseignante à l'international. Elle représente les écoles au sein de 4 Alliances (AllEnvi, Allistène, Ancre et Aviesan) impliquées dans la Stratégie nationale de la recherche.
 
La CDEFI a publié 81 chiffres du mois depuis 2010, accessibles via le moteur de recherche de la rubrique Actualités de notre site internet.